Flash Xml Image Slider by cu3ox.com v1.8


 


Histoire de la discipline
Le snowboard, mélange de surf, de planche à roulettes et de ski, a fait son apparition dans les années 60, et le premier surf produit en série a été commercialisé en 1966, sous l’appellation « Snurfer ». il s’est développé aux États-Unis d’Amérique, car on recherchait alors des variantes pour les sports d’hiver classiques. Au cours des années 70, différents pionniers ont donné une impulsion à la fabrication de planches de surf, relançant l’intérêt pour ce nouveau sport. Les surfeurs et les pratiquants de la planche à roulettes emboîtèrent le pas aux pionniers du snowboard, et en 1980 la pratique du surf des neiges s’étendait à tout le pays. Le snowboard, gagnant popularité, les pratiquants d’un sport jeune ont alors « envahi » les stations de ski traditionnelles, rencontrant souvent l’opposition des skieurs qui voulaient bouter ces nouveaux venus hors de « leurs » montagnes.
L’étape suivante fut tout naturellement le passage à la compétition, alors que la plupart des stations de ski acceptaient la pratique de cette nouvelle discipline et que ses pratiquants devenaient du coup les vecteurs d’un nouveau marché très apprécié. L’influence de la compétition, et donc d’un système de fédérations nationales et de fédération internationale, commença à se faire sentir durant les années 80. Les premiers championnats américains eurent lieu en 1982, suivis des premiers championnats du monde en 1983 - et d’un circuit de coupe du monde en quatre manches (deux aux États-Unis d’Amérique et deux en Europe). L’International Snowboarding Federation (ISF) fut créée en 1990 et, en 1994, à la demande des fédérations nationales de ski, dont bon nombre organisaient déjà des compétitions de snowboard, la Fédération Internationale de Ski (FIS) fit de ce sport l’une de ses disciplines. Cette reconnaissance facilita l’admissibilité du snowboard aux Jeux Olympiques d’hiver.
Le programme des championnats du monde et de la Coupe du monde englobe désormais les cinq épreuves suivantes : slalom parallèle, slalom géant parallèle, halfpipe, snowboardcross et big air. En slalom parallèle et en slalom géant parallèle, deux athlètes s’élancent sur des parcours parallèles au tracé identique. Le plus rapide à l’issue d’un passage se qualifie pour la manche suivante. Le halfpipe est une épreuve acrobatique qui se déroule dans un tube en demi-lune (d’où le nom halfpipe) bordé de deux parois parallèles formées de neige dure.
Le snowboard cross est une épreuve très spectaculaire disputée en manches éliminatoires, chaque éliminatoire réunissant plusieurs skieurs (quatre) qui s’élancent en même temps sur le même parcours. Les premiers à franchir la ligne d’arrivée se qualifient pour la manche suivante. Il s’agit d’une épreuve rapide qui offre une action soutenue, exige beaucoup de doigté et occasionne des trajectoires au coude à coude. Le big air est une épreuve identique au halfpipe. Les skieurs réalisent toute une série de figures au-dessus d’un énorme tremplin.
Le snowboard a fait son apparition aux Jeux Olympiques d’hiver à Nagano en 1998, où il a acquis une étonnante popularité. il se disputait en « alpin » sous la forme d’un slalom géant et en « freestyle » avec le halfpipe. . Aux Jeux Olympiques de Salt Lake City (deux épreuves dames et deux épreuves messieurs), le slalom géant traditionnel fut remplacé par un slalom géant parallèle disputé selon une formule éliminatoire palpitante. Le halfpipe, lui, était toujours au programme olympique. Enfin, aux Jeux de Turin 2006, (trois épreuves dames et trois épreuves messieurs), le snowboardcross a fait son apparition, rejoignant les épreuves de géant parallèle et de halfpipe.

Le snowBoard

Jeux Olympiques

Les Jeux Olympiques sont l’événement sportif mondial le plus important. Des milliers d’athlètes s’entraînent toute leur vie pour y participer. Ceux qui réussissent à monter sur le podium deviennent un exemple pour des milliers d’autres. Leurs exploits restent gravés dans l’histoire du sport et du Mouvement Olympique.
Les Jeux Olympiques modernes sont les héritiers d’une tradition plurimillénaire, et sont aujourd’hui au sommet de leur développement.
En octobre 2009, Copenhague a accueilli le XIIIème Congrès Olympique, le plus grand jamais organisé. À la suite du Congrès, des décisions ont été prises qui détermineront le futur du Mouvement Olympique pour les 15 ans à venir.
Parmi celles-ci, on peut citer l’élargissement du programme des Jeux : à partir de 2016, les amateurs de golf et de rugby pourront encourager leurs athlètes favoris pendant les Jeux Olympiques d’été.

Les Jeux Olympiques d’hiver à Sochi comprendront des épreuves dans 7 sports et 15 disciplines :
• Biathlon
• Bobsleigh : Bobsleigh et Skeleton
• Curling
• Hockey sur glace
• Luge
• Patinage : Patinage artistique, Short Track, et Patinage de vitesse
• Ski : Ski alpin, Ski de fond, Combiné Nordique, Saut à ski, Ski acrobatique et Snowboard

Les J. O.